Sélectionner une page

Encore un truc dont-on-n’arrive-pas-prononcer-le-nom, je sais, c’est ma spécialité… Mais si ça vous ennuie que je déniche des ingrédients extraordinaires pour votre peau, utilisés depuis des siècles pour leurs bienfaits, leur efficacité et leur grande simplicité… dites-le maintenant ou taisez-vous à jamais ! Personne ? Je déclare donc unis par le mariage le rhassoul et la peau ici présents.

 

D’où ça vient, où ça va ? Qui, que, quoi, dont où…

 Bienvenue dans le dictionnaire Onabiodire !  Son vrai nom c’est ghassoul, mais comme on le prononce « rassoule » (et non Raoul, Mylène se reconnaîtra…), on remplace le « g » par le « r » pour l’écrire à l’occidentale.

Car notre rhassoul est un pur trésor de l’Orient, des seuls gisements au monde situés au moyen Atlas au Maroc. En arabe, il signifie « laver », voilà un premier indice important pour comprendre à quoi il sert ! Notre rhassoul fait partie de la famille des argiles. Ah, ça va mieux, on connaît déjà quelques membres de cette famille-là que l’on utilise en cure détox ou pour soigner les bobos du quotidien (les plaies, les infections urinaires…). Oui, mais c’est une argile spéciale, saponifère, qui a un pouvoir nettoyant et des vertus adoucissantes et nettoyantes. Les femmes orientales utilisent pour leurs soins capillaires et corporels depuis plus de 7 siècles.

 

Comment ça fonctionne le rhassoul ?

Attention, petit cours de physique ! Contrairement aux savons et aux shampooings conventionnels, le rhassoul ne contient aucun tensio-actif (pour traduire, il nettoie sans réaction chimique, il ne mousse donc pas).

Comme les argiles, il a la capacité :

  • D’absorber les liquides (comme l’eau) : il va gonfler comme une éponge
  • D’adsorber : il fixe et véhicule les molécules à sa surface

Le rhassoul contient de nombreux minéraux comme le magnésium, le sodium, le fer, le zinc, le phosphore, le potassium et des provitamines. Que du bon pour ma peau !

Mélangé à de l’eau ou à de l’eau florale, le rhasoul va former une pâte qui, appliquée sur le corps, le visage ou les cheveux, va capturer les toxines, les impuretés et les graisses (qui seront éliminées au rinçage). Et à leur place, il va nous donner ses minéraux. Bilan : une peau délicatement nettoyée, détoxifiée et reminéralisée ! C’est pas beau ça ! Le tout avec une très grande douceur, car le rhassoul n’agresse ni la peau, ni les cheveux, ni même les muqueuses ou le contour de l’œil.

Star incontesté des hammams, il y est réputé pour ses qualités astringentes, absorbantes et adoucissantes.

On le trouve sous forme de poudre ou d’argile concassée.

 

Mais pour quoi faire !?

On peut tout faire avec le rhassoul, se laver de la tête aux pieds !

Mes utilisations préférées :

 

  • Shampoing :

Cela fait plusieurs mois que je n’utilise que du rhassoul sur mes cheveux qui ont tendance à regraisser trop vite (ils sont fins et peu épais).

Je mets 3 cuillères à café dans une tasse et j’ajoute petit à petit de l’eau tiède pour former une pâte fluide. Je me mouille les cheveux et j’applique cette pâte en massant  mon cuir chevelu. Je laisse poser le temps de la douche. Je rince.

Résultat garantit : des cheveux très souples, faciles à démêler, propres, du volume, de la brillance.

 

  • Nettoyage du visage :

C’est un rituel excellent pour nettoyer les peaux grasses, qui ont tendance à avoir des boutons d’acné et des points noirs.

Mélanger une cuillère à café de rhassoul avec de l’eau tiède pour former une pâte fluide et masser très délicatement le visage.

Résultat garantit : une peau parfaitement nettoyée, très douce, des pores resserrés.

 

  • Gommage du corps :

Avec ses grains très fins, le rhassoul est parfait pour nettoyer et éliminer les cellules mortes.

Mélanger 3 cuillères à soupe de rhassoul avec le l’eau tiède pour former une pâte fluide et appliquer sur la peau avec des massages circulaires.

Résultat garantit : une peau lisse, souple et soyeuse.

 

Que des bienfaits avec le rhassoul

Vous l’avez compris, je suis une fan inconditionnelle du rhassoul. Il absorbe les impuretés et les graisses comme un buvard (par contre les filles, ça ne marche pas sur la cellulite, désolée…).  Le film lipoprotecteur de la peau est respecté, contrairement aux tensioactifs conventionnels (puisqu’on vous le dit !) et le rhassoul protège la gaine naturelle du cheveu. D’ailleurs, il ne fait pas « dégorger » les couleurs végétales pour cheveux, ce qui est encore un bon point.

Enfin, le rhassoul est 100% écologique et naturel. Comme il ne contient aucun composant polluant, il ne déverse pas des litres et des litres de particules nocives dans nos égouts. Bref, un petit geste en plus pour la planète.

 

Il faut aimer tripatouiller la gadoue pour apprécier pleinement le rhassoul, mais quel bonheur simplissime !

 

Pin It on Pinterest

Share This
Téléchargez gratuitement mon livre gratuit de 35 pages pour être belle au naturel

vous allez recevoir votre guide, surveillez votre boîte email (vérifiez si je ne suis pas dans les spams) !