Sélectionner une page

On ne va pas échapper au sujet de la cellulite ! Comme d’habitude, cette fichue peau d’orange fait la une des magazines, en même temps qu’elle nous montre des canons de mode sans aucune imperfection… On nous aurait trompé ?! Toutes les femmes ne seraient pas pourvues de ces petites (voire grosses) bosses sur les hanches et les cuisses (parfois aussi sur les bras, le ventre…).

Mais alors pourquoi moi ??? Avant de déprimer devant ton miroir et de te ruer à la pharmacie pour acheter le dernier produit « -15 cm » en 2 jours (mensonge…), écoute ce que j’ai à te dire.

 

La cellulite : discrimination !

 

Pas d’introduction à ce paragraphe : les hommes ne sont quasiment jamais touchés par la cellulite. Oui, ce n’est pas juste. Ils ont moins de graisses sur les cuisses et leur épiderme est plus épais. Alors on se retrouve entre femmes, cool non ?

A celles qui pensent que la cellulite est surtout l’affaire des personnes en excès de poids. C’est faux ! Les femmes menues peuvent être touchées aussi. J’en suis la preuve vivante ! La cellulite en fait, c’est une grande famille où l’on retrouve tous les poids et toutes les morphologies.

 

Alors pourquoi ?

 

Il y a bien des facteurs qui peuvent expliquer ce problème :

  • Les hormones : principalement les oestrogènes, qui en sont souvent à l’origine et qui l’aggravent.
  • Les gênes : la distribution des graisses, la prédisposition aux problèmes de circulation, sont autant de facteurs génétiques qui contribuent à la formation de la peau d’orange. Merci mamie et maman !
  • Le style de vie : pas de sport, des jeans slim, des talons-aiguille, une journée entière passée assise derrière un bureau augmentent considérablement la cellulite et bloquent la bonne circulation veineuse. Le stress est également à prendre en compte car il agira directement sur nos hormones et freinera l’évacuation des toxines.
  • L’alimentation : trop de graisses, de sucres, de sels et trop peu de fibres ou de bonnes protéines et hop ! On stocke sans s’en s’apercevoir.

Encore une fois, on ne va pas culpabiliser ! L’important est de se rendre compte à un moment donné que le corps nous envoie des signes. La peau d’orange n’a absolument rien de grave, si ce n’est qu’elle n’est pas esthétique. Notre corps nous dit qu’il y a un dysfonctionnement. Alors agissons !

Comment ça arrive ?

Lorsque notre beau système déraille et que notre organisme fait un stock de graisses trop important, les cellules graisseuses grossissent. A tel point qu’elles compriment littéralement les vaisseaux sanguins et lymphatiques. Résultat : un mauvais drainage de l’eau et des toxines.

Les fibres de collagène de la peau se dégénèrent. Ajouté à la rétention d’eau, ce phénomène est responsable de la peau d’orange.

Et maintenant on fait quoi ? Tout simplement drainer, désengorger, remettre le système en route ! De nombreux aromathérapeutes et naturopathes proposent une méthode autour de trois piliers principaux : un régime alimentaire adapté, des huiles essentielles ciblées et des massages de drainage lymphatique.

Il existe bien d’autres méthodes et d’autres avis sur le sujet ! Bien sûr, si votre cellulite est sérieuse et en cas de doute, je vous invite évidemment à consulter un spécialiste.

Mon objectif dans ce défi, est d’expérimenter ce programme et de vous faire part des résultats. Ne manquez pas les prochains articles et l’étape suivante : le brossage à sec de la peau.

 

Mais il y a des femmes avec de si belles jambes !

Je voudrai vous partager une vidéo sur la magie du marketing et des codes de la beauté. Regardez jusqu’au bout et décomplexez un peu !

 

La cellulite n’est pas une fatalité et vous pouvez vous en débarrasser (un peu, beaucoup, passionnément !). 

Alors, qui suit ce défi avec moi ?

Pin It on Pinterest

Share This
Téléchargez gratuitement mon livre gratuit de 35 pages pour être belle au naturel

vous allez recevoir votre guide, surveillez votre boîte email (vérifiez si je ne suis pas dans les spams) !