Sélectionner une page

Je vous vois venir… Vous pensez que ce n’est pas si facile de mettre fin à cette relation qui vous unie depuis, pfiou… des dizaines d’années peut-être ! Certains disent que le stress est le mal du siècle (courage, plus que 83 ans pour en trouver un autre poison auto-destructeur !). Alors on se met à la méditation, au yoga, au développement personnel, on se fait coacher… ou on fait tout ça en même temps (qui me parle ?). Et, cerise sur le gâteau, on peut utiliser les huiles essentielles pour se détendre ! Allez, je vous explique tout ça.

 

Pourquoi il est vital de divorcer du stress

Il existe aujourd’hui de nombreuses techniques pour mieux résister au stress et sortir de sa spirale infernale. Et il est nécessaire de s’y pencher très sérieusement. Car au-delà de nous pourrir le moral et celui des autres (dommage collatéral), les effets négatifs du stress sur le corps sont lourds, à commencer par votre peau ! Ce teint terne, des petites imperfections, ces cernes, ce vieillissement prématuré… ce n’est pas la faute à « pas de chance » ou à la génétique, ou aux cosmétiques plein de produits chimiques (ah si, pardon, c’est aussi leur faute…) ! Le stress est bien souvent en cause.

Alors on s’allonge, on se détend, on s’accorde du temps pour soi (ne commencez pas à râler, je vous ai vu… si, si, c’est possible) et on respire les bienfaits que la nature nous offre.

 

Chères huiles essentielles, voulez-vous m’épouser ?

L’essence contenue dans les végétaux aromatiques et les fleurs contient des molécules naturelles aux vertus thérapeutiques, particulièrement efficaces pour canaliser et apaiser nos émotions.

Je vous ai préparé une petite sélection de 5 huiles essentielles « chouchou de tous les temps » pour réguler vos émotions en cas de coup dur, vous accompagner sur la durée, apaiser votre esprit, faire le calme dans votre tête…

 

  • Camomille romaine : l’indispensable en cas de choc nerveux et émotionnel
    C’est l’huile essentielle de l’apaisement et des émotions incontrôlables. Un indispensable à avoir sur soi, si on est du genre « à bouillir » rapidement !
  • Lavande fine ou vraie : c’est l’heure du dodo
    C’est l’une des huiles essentielles les plus polyvalentes et les plus appréciées. Elle est apaisante et relaxante, calme l’hyperémotivité, les tensions psychiques et les sautes d’humeur. Ses vertus sédatives vous aident à retrouver un sommeil serein et réparateur (humm, c’est bon ça !).
  • Petit grain : l’huile du cœur
    Un compagnon du quotidien ce petit grain, qui calme les émotions débordantes et accompagne les périodes de stress intenses. Cette huile essentielle aide à apaiser les nerfs et à harmoniser les émotions (ah !).
  • Orange douce : un chaud doudou
    Un rayon de soleil acidulé qui console, réconforte et redonne confiance ! Son odeur vous évoque la douceur et l’insouciance de l’enfance.
  • Ylang-Ylang : le lâcher-prise
    Cet arbre offre l’une des plus belles fleurs du monde, qui signifie « fleur des fleurs » en Asie.
    Elle permet à la fois la détente, la relaxation et la stimulation grâce à ses propriétés antifatigue. Elle calme les frustrations et prédispose à l’harmonie.

 

 

Comment célébrer cette nouvelle relation ?

On peut utiliser les huiles essentielles selon 3 différents modes :

1. Voie respiratoire (ma préférée)
  • Diffusion
    Utiliser 10 à 30 gouttes d’huiles essentielles seules ou en synergie dans un diffuseur dédié. Il existe 4 technologies de diffusion : par nébulisation, par brumisation, par chaleur douce ou par ventilation (je ferai un article dédié sur le choix de son diffuseur).
    Ce mode de diffusion est contre-indiqué pour les personnes ayant des allergies respiratoires, de l’asthme et en présence de bébé.
    N’utilisez pas de brûle-parfum qui vont libérer des composés cancérogènes (ce n’est pas l’effet désiré – voir mon article sur les désodorisants d’intérieur)
  • Olfactothérapie
    Vous n’avez pas de diffuseur ? Ne vous privez pas pour autant des huiles essentielles ! Mettez quelques gouttes sur un mouchoir ou dans un bol d’eau chaude et respirez profondément (10 minutes maximum).

 

2. Voie cutanée
  • Bain aromatique
    Diluez 15 à 20 gouttes d’huiles essentielles dans du gel douche neutre, du lait, du solubol ou du sel d’epsom (des noms barbares mais 100% naturels !). Et prenez le temps d’un bon bain (j’entends déjà le clapotis de l’eau…).
  • Massage
    Les huiles essentielles sont lipophiles (à vos souhaits !), c’est-à-dire qu’elles sont facilement absorbées par la peau, il faut donc les diluer dans une huile végétale (impératif !). Au choix pour un massage : huile végétale d’amande douce, de sésame ou de noyaux d’abricot (compter 15 gouttes d’huile essentielle maximum pour 30 ml d’huile végétale).

 

3. Voie interne

Il vaut mieux être accompagné par un professionnel pour consommer les huiles essentielles. Pour vous donner un ordre de puissance : 1 goutte équivaut à 1 bol entier de plantes aromatiques, alors attention !
On peut commencer en préparant un « miellat » : verser 10 gouttes d’huiles essentielles dans un petit pot de miel et remuez le tout. Consommez chaque matin une cuillère à café de ce miellat.

 

 

Vous voilà unis par les liens sacrés de la nature !

Mais j’attire votre attention : ce n’est pas parce qu’elles sont naturelles que les huiles essentielles sont inoffensives. Elles doivent être manipulées avec précaution et il faut toujours procéder à un essai dans le creux du coude pour éviter les risques allergiques. Certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes : ne vous exposez pas au soleil après en avoir utilisé !

 

Allez, je mon donne ma botte secrète « urgence stress » : 1 goutte d’huile essentielle sur un poignet que je frotte contre l’autre, puis je respire 5 fois à plein poumons.

Détente assurée !

 

Pin It on Pinterest

Share This
Téléchargez gratuitement mon livre gratuit de 35 pages pour être belle au naturel

vous allez recevoir votre guide, surveillez votre boîte email (vérifiez si je ne suis pas dans les spams) !